Missions/Chantiers humanitaires


chantier humanitaire

AS-OISOU - Programme chantiers - Togo - été 2013

N°OISOU

Période

Type de Projet

Localite

Préfecture

Type de Chantier

Effectif

1

Du 06/07/13 au 25/07/13

Construction d'une latrine publique

Agou Dzigbe

Agou

International

16

2

Du 15/07/13 au 03/08/13

Mise en place d'un centre informatique et formation des enfants

Siège AS OISOU Lomé

Golf

International

16

3

Du 06/08/13 au 25/08/13

Soutien scolaire et animation

Amoussoukope

Agou

International

16

4

Du 12/08/13 au 01/09/13

Construction d'une latrine publique

Kouma Tokpli

Kloto

International

16

5

Du 19/08/13 au 08/09/13

Soutien scolaire et animation

Agbetiko

Afagnan

International

16

6

Du 28/08/13 au 17/09/13

Rénovation du bâtiment d’une Unité Soin de Périphérique

Agotimekope

Kloto

International

16

 

TYPE 1 : CHANTIERS DE CONSTRUCTION

Ce type de projet a pour but la construction des équipements socio collectifs à savoir : centre de jeunes, dispensaires, latrines publiques, bibliothèques et bâtiments scolaires, terrains de jeux en collaboration avec les communautés locales en vue de pallier au manque d’infrastructures socioéducatives et sanitaires.

Construction d’une latrine publique

Objectif général

L’objectif du projet est de palier au manque d’équipements sanitaires dans le village.

Travail à faire

ü  Les bénévoles vont participer aux activités de débroussaillage, de maçonnerie et de menuiserie aux cotés de la population locale ;

ü  Les bénévoles vont participer au ramassage de sable, à la recherche de l’eau, à la fabrication des parpaings, à l’élévation du mur, à la mise en place des dalles et à la couverture des bâtiments ;

ü  Différentes activités d’animation socio-sportive avec les enfants et adolescents sont associées à ce projet et seront réalisées selon un programme établi par le groupe des bénévoles.

 

 

Informations sur les deux localités abritant ce type de projet

OISOU 1 : AGOU DZIGBE du 06/07 au 25/07/13                                

Agou Dzigbe est le dernier village traversé avant d’atteindre le pic du mont Agou, plus haut sommet du Togo, culminant à 986 mètres d'altitude et se situant entre Amoussoukope et Kpalimé.

Il représente le point le plus élevé de la chaîne de l'Atakora qui s'oriente sud-ouest / nord-est, et qui s'étend d'Accra au fleuve Niger, en coupant le Togo en arc de cercle.

La montagne est couverte de forêts denses. Le sommet est un terrain militaire protégeant un relai de communication. Dzigbe (23 km de Kpalimé) est un village remarquable de par sa particularité géographique : région montagneuse. La population est essentiellement paysanne et offre une hospitalité particulière. Il est aussi remarquable pour sa diversité culturelle surtout par son groupe folklorique appelé Akpessé/ Bobobo et la variété des fruits tropicaux qu’on y trouve. Il compte environ 1000 habitants.

OISOU 4: KOUMA TOKPLI du 12 /08 au 01/09/13

Village de région montagneuse, Kouma Tokpli est situé à 774 m d’altitude et à 24 km de Kpalimé. Il jouit d’un climat frais et d’une végétation luxuriante. La population est d’environ 2000 habitants ; elle est essentiellement agricole et très jeune. Vous aurez l’occasion de visiter la grotte aux chauves-souris (totem du village), les cascades de Yoh et de Tomegbe, le Château Vial et de faire une balade en montagne. La fraîcheur de la nature et la pureté de l’air ambiant sont autant d’atouts pour lesquels AS OISOU vous invite à être témoins oculaires. Les fruits tropicaux sont aussi au rendez-vous.

L’accessibilité à Kpalimé, ville la plus proche et d’autres villages du canton de Kouma sont faciles.

Si vous aimez les randonnées pédestres en montagnes, vous ne serez pas déçus car AS OISOU dispose d’une piste et d’un guide à un taux forfaitaire.


 

TYPE 2:    MISE EN PLACE D’UN CENTRE INFORMATIQUE AU SIEGE

D’AS OISOU

Objectif général

Ce projet a été initié en vue de former les enfants gratuitement à l’utilisation des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication  (l'ensemble des technologies informatiques qui contribuent à une véritable révolution socioculturelle).

Ce programme est une opportunité unique pour tout stagiaire ayant opté pour un métier dans le domaine de l’informatique. Il vous plongera dans les spécialités de l’informatique d’un pays en voie de développement. Vous pourrez vivre le contraste entre la formation en informatique occidentale et les réalités de la formation dans les pays en voie de développement.

Objectifs

·         Installer un centre informatique au siège de l’association ;

·         Initier les enfants à l’informatique ;

·         Renforcer les capacités en ressources humaines dans les centres informatiques ;

·         Soutenir les nouveaux formateurs pour mieux encadrer les apprenants et mettre à profit vos connaissances en informatique.

Population cible

ü  Les élèves

ü  La population riveraine

ü  Futur formateur

Travail à effectuer

ü  Recycler ou encadrer les futurs formateurs,

ü  Assister les formateurs dans le travail quotidien avec les jeunes

ü  Faire un programme conjoint avec les formateurs

Qualification du volontaire

Le/la bénévole doit avoir un minimum de connaissances en informatique

 

OISOU 2: LOME du 15/07 au 03/08/13


 

TYPE 3 : CHANTIER DE SOUTIEN SCOLAIRE

Ce projet a pour objectif de dispenser des cours aux élèves du primaire et du secondaire dans les matières dans lesquelles ils ont le plus de difficultés (Mathématiques, Français, Sciences Physiques, Anglais…). Les élèves participant à ce projet sont ainsi mieux préparés pour la rentrée scolaire suivante.  Ces cours d’appui sont très importants pour les élèves des milieux ruraux dont l’accès aux infrastructures socio-éducatives est moindre que ceux des villes. Il permet aux tous petits (le CP) de commencer leur socialisation à l’école mais aussi d’apprendre la syllabation, l’écriture et la découverte des nombres.

C’est pourquoi les communautés rurales sont les cibles privilégiées pour ces activités.

 

Objectif général

Le projet vise à améliorer les connaissances et les aptitudes des élèves du primaire et du secondaire pour une meilleure reprise scolaire.

Travail à faire

Avec le concours de quelques enseignants du village :

ü  Vous aurez à votre disposition du matériel didactique (livres au programme) et vous vous imprégnerez du programme scolaire du pays ;

ü  Vous jouerez essentiellement le rôle d’enseignant(e) aux cours primaire et/ou secondaire ;

ü  Au primaire, vous interviendrez en français (lecture, écriture, conjugaison, expressions écrite et orale, etc.) et en calcul tandis qu’au secondaire, vous dispenserez des cours dans une matière de votre choix (Anglais, Français, Mathématiques, Sciences Physiques). L’Allemand peut également être enseigné au lycée dans la mesure du possible ;

ü  Vous organiserez des activités socioculturelles avec les enfants et les adolescents.

Des fournitures scolaires sont distribuées aux élèves et aux établissements à la fin des cours. Aussi, les bénévoles sont invités à apporter des fournitures scolaires : des cahiers, des crayons de couleurs, des feutres, des stylos, des livres de calcul et de lecture, des ramettes, des crayons, des bouquins ; bref, tout ce qui peut contribuer à l’enseignement des enfants et participer à la distribution des fournitures scolaires.

NB : Les chantiers Soutien scolaire sont associés au projet d’animation socio éducative avec les enfants et adolescents.

Informations sur les deux localités abritant ce type de projet

OISOU 3: AMOUSSOUKOPE du 06/08 au 25/08/13

Amoussoukope (78 km de Lomé et 42 km de Kpalimé) est un village remarquable de par sa situation géographique. Il abrite un grand marché qui s’anime chaque jeudi où vous découvrirez beaucoup de variétés de  fruits tropicaux (oranges, ananas, bananes, etc…). Le village dispose d’équipes de football (les gaillards «+ de 30 ans» et l’équipe des jeunes qui animent la vie dans le village les dimanches après-midi).

La population est essentiellement paysanne et offre une hospitalité particulière. C’est un village carrefour. La frontière du Ghana est à 30min de route (organisation d’un festival de pagnes traditionnels Kente dans la 1ère moitié du mois de septembre à Kpetoe, Ghana)  Amoussoukope compte environ 2500 habitants.

OISOU 5: AGBETIKO du 19/08 au 08/09/13

Situé au sud-est du Togo à 85 km de Lomé, Agbetiko est un village d’environ 1200 habitants. L’agriculture et le commerce sont les activités principales de la population. A 9 km d’Agbetiko, se situe Afagnan, le chef lieu de la préfecture avec un grand hôpital International de la sous région ou toutes les populations du Benin voisin, du Nigéria, du Ghana viennent se soigner. La plupart des médecins de l’hôpital sont des Italiens, il y a également des infrastructures telles que, un marché, des églises et des centres culturels pour les jeunes, une station Radio.

Le milieu regorge de sites touristiques très intéressants, à savoir : la pêche le fleuve Mono qui constitue une frontière naturelle avec le Benin, La basse vallée du fleuve Mono sur plus 500 hectares, sa forêt sacrée et le petit village de Fitho avec sa marre aux hippopotames.

 


 

 

TYPE 4 : Rénovation


Objectif général

Le projet a pour objectif de rénover le bâtiment abritant l’unité de soins périphérique du village qui est dans un état totalement délabré.

Travail à effectuer

ü  Rendre propre la devanture du centre,

ü  Les bénévoles vont participer aux activités de maçonnerie et de menuiserie aux côtés de la population locale,

ü  Les bénévoles vont participer à la réfection de la toiture et du badigeonnage du bâtiment,

ü  Les bénévoles mettront en scène une ou des pièces de théâtre à valeur d’éducation populaire (environnement, culture) accompagnée(s) de danses africaines qu’ils produiront à la place aménagée à la fin du projet.

D’autres activités artistiques comme la percussion, le batik, la céramique… vont être associées au projet.

 

Informations sur la localité abritant ce projet

OISOU 6: AGOTIMEKOPE du 28/08 au 17/09/13

 

Agotimékopé (45km de Kpalimé) est une localité remarquable de par sa particularité géographique : région montagneuse. Elle est située à 10km de la plus haute cascade de l’Afrique de l’Ouest (Wli Waterfall, Ghana). La population est essentiellement paysanne et offre une hospitalité particulière. Elle est aussi remarquable de par sa diversité culturelle et la variété des fruits tropicaux qu’on y trouve.