TYPE 3 : CONSTRUCTION DE TOILETTES PUBLIQUES


chantier humanitaire


Ce type de projet a pour but la construction des équipements socio collectifs à savoir : centre de jeunes, dispensaires, latrines publiques, bibliothèques et bâtiments scolaires, terrains de jeux en collaboration avec les communautés locales en vue de pallier au manque d’infrastructures socioéducatives et sanitaires.


Objectif général


L’objectif du projet est de construire des toilettes publiques pour les élèves du collège et du lycée d’Amoussoukopé.


Travail à effectuer


  • - Le bénévole participe aux activités de maçonnerie et de menuiserie de badigeonnage aux cotés de la population locale ;

  • - Le bénévole participe: au ramassage de sable, à la recherche de l’eau, à la fabrication du béton, à la mise en place des dalles et à la couverture du bâtiment;

  • - Différentes activités d’animation avec les enfants et adolescents sont associées à ce projet et seront réalisées selon un programme établi par le groupe des bénévoles;

  • - Les bénévoles mettront en scène une ou des pièces de théâtre à valeur d’éducation populaire (environnement, culture) accompagnée(s) de danses africaines qu’ils produiront à la place aménagée à la fin du projet.


D’autres activités artistiques comme la percussion, le batik, la céramique… vont être associée au projet.


Déroulement


    Toutes les matinées sont consacrées au projet. Avec l'appui de quelques maçons du village, les bénévoles togolais et français vont chercher du sable et des graviers. Les bénévoles assisteront les professionnels pour faire la chape sur le sol et les autres travaux tels que le badigeonnage.


      Aucune compétence particulière n'est exigée sauf savoir un peu bricoler et donner son temps pour aider manuellement. Bien entendu toute compétence pourra être un plus pour le chantier.


        Les après-midi sont affectées aux animations socio-éducatives (sketch, sport, dessins, peinture, percussion, danse etc.) avec les enfants.


          Les week-ends sont des quartiers libres qui peuvent être l'occasion de faire des excursions en groupe sur des sites touristiques (chacun prend en charge ses propres frais).


            Il est prévu des journées d'immersion ou d'échanges où les bénévoles vont passer une ou deux journées chez un habitant pour s'imprégner de leur quotidien.


              INFORMATION SUR LA LOCALITE


              OISOU 3 - AMOUSSOUKOPE - Du 05/08au 25/08/2016

              Amoussoukope (78 km de Lomé et 42 km de Kpalimé) est un village remarquable de par sa situation géographique. Il abrite un grand marché qui s’anime chaque jeudi où vous découvrirez beaucoup de variétés de fruits tropicaux (oranges, ananas, bananes, etc…). Le village dispose d’équipes de football (les gaillards «+ de 30 ans» et l’équipe des jeunes qui animent la vie dans le village les dimanches après-midi). On y trouve des bars, des cafétérias et un restaurant qui propose des plats locaux (Akple à base de farine de maïs, foufou à base d’ignames). Il existe aussi un centre de santé pour les premiers soins


                La population est essentiellement paysanne et offre une hospitalité particulière. C’est un village carrefour. La frontière du Ghana est à 30min de route (organisation d’un festival de pagnes traditionnels Kente dans la 1ère moitié du mois de septembre à Kpetoe, Ghana) Amoussoukope compte environ 2500 habitants.


                  Les bénévoles sont logés chez un habitant (existence d’électricité).


                  Notes

                    Les bénévoles sont accueillis à l’aéroport par les représentants locaux de AS-OISOU et hébergés au siège de l’association à Lomé. Après les formalités d’enregistrement au consulat pour les bénévoles internationaux, une réunion est organisée au siège avec tous les participants aux chantiers afin de faire connaissance et finaliser ensemble les derniers détails des activités.


                    Inscription en France: 25€ à payer par chèque à l’ordre d’Association AS OISOU
                    Frais de participation (contribution au projet, nourriture, logement, déplacements sur chantier) : 195 € à payer au siège à Lomé (Togo)